Fédération
Suisse
d'Haltérophilie
Amateur
News
Histoire
Association
Technique
Résultats
Impressions
Dates
Records
Links
Home

L'haltérophilie est un sport consistant à soulever des poids. Dans sa forme moderne, c'est un sport de force nécessitant également maîtrise d'une technique particulière, vitesse, souplesse, coordination et équilibre.
En compétition, deux mouvements sont évalués: l'arraché et l'épaulé-jeté. L'athlète dispose de trois essais pour chaque mouvement. La somme du meilleur essai réalisé par l'athlète à l'arraché et du meilleur essai à l'épaulé-jeté donne le total olympique. L'athlète ayant le meilleur total olympique de sa catégorie de poids de corps l'emporte.
L'haltérophilie est à l'heure actuelle l'unique sport de force inscrit au programme des Jeux olympiques . C'est un sport universel, pratiqué dans un très grand nombre de pays, mais c'est en Grèce, en Arménie, en Turquie et en Bulgarie qu'il est le plus populaire. La Russie , l'Iran , la Chine et les pays d'Europe de l'Est comptent également beaucoup d'haltérophiles de très haut niveau.

À partir du xix e siècle, certains hommes forts acquièrent une grande notoriété et popularisent les poids et haltères, notamment en Allemagne , en Autriche et en France . Dès lors, on tente de codifier les poids et les mouvements afin de pouvoir comparer et classer les performances des athlètes. Des clubs d'haltérophile voient le jour en Allemagne dès le début des années 1880 mais c'est à Londres que se tient en 1887 le premier concours. Les premiers championnats d'Europe sont organisés à Rotterdam en 1896 .
L'haltérophilie est présente dès les premiers Jeux olympiques modernes, aux Jeux olympiques d'été de 1896 à Athènes en Grèce . Deux épreuves sont alors au programme: le levé à un bras et le levé à deux bras. Absente aux Jeux olympiques d'été de 1900 , l'haltérophilie retrouve le programme olympique aux   Jeux olympiques d'été de 1904 Saint-Louis aux Etas Unis .


le dévoleppé: " un bit incorrect

Lors des concours des Jeux olympiques d'été de 1920 à Anvers en Belgique , les mouvements sont l'arraché à un bras, l'épaulé-jeté à un bras et l'épaulé-jeté à deux bras. Aux Jeux olympiques d'été de 1924 , les mouvements à un bras disparaissent de la compétition au bénéfice de trois mouvements à deux bras: le développé, l'arraché et l'épaulé-jeté. Enfin, depuis 1972 le développé est également abandonné pour deux raisons: d'une part, les haltérophiles «trichaient» en se courbant en arrière au risque de se blesser et d'autre part cela a permis de diminuer la durée des compétitions.

Les compétitions féminines datent des années 1980 et sont présentes aux Jeux olympiques depuis les Jeux olympiques d'été de 2000 à Sydney . Les premières compétitions féminines sont créées en 1947 et les championnats du monde ouvrent leurs portes aux femmes en 1986.

Les premières catégories de poids apparaissent en 1905. Elles sont désormais au nombre de huit pour les hommes et sept pour les femmes.

En Suisse les intérêts pour l’haltérophilie sont représentés par la Fédération Suisse d’Haltérophilie Amateur FSHA qui était fondé en 1946. La Fédération était reconnue par lWF en 1950.
Schweizer Olympia Teilnehmer 1921
Albert Äschmann
Länderkampf Italien - Schweiz 1921